Vous êtes plus intelligent que vous le croyez

La plupart d’entre nous avons une réaction émotive quand on nous reconnait ou non une certaine intelligence. Certains enfants grandissent en se croyant dépourvus d’intelligence et ceci les marque de honte toute leur vie.

La science reconnait de plus en plus qu’il y a plusieurs formes d’intelligence et que celles-ci sont distribuées équitablement à travers l’humanité, car ceux qui sont riches d’un de ces aspects le sont probablement moins d’un autre.

Le Larousse définit l’intelligence comme « Aptitude à s’adapter à une situation, à choisir des moyens d’action en fonction des circonstances »

Dans cet article nous parlerons des formes d’intelligence les plus courantes afin que vous puissiez mieux évaluer celles dont vous vous servez le plus souvent.

1- Intelligence intellectuelle : est celle que l’on reconnait la plus souvent et qui permet par exemple de résoudre un problème mathématique rapidement. C’est celle qui est évaluée par les tests de QI (quotient intellectuel)

2- Intelligence émotionnelle (mesurée par le QE) rendue populaire par les travaux de Daniel Goleman, est caractérisée par sa capacité de s’améliorer quel que soit son âge (contrairement au QI qui atteint son apogée vers la vingtaine pour diminuer lamentablement par la suite). Celle-ci se définit comme la capacité de percevoir et d’apprécier les émotions (chez soi et les autres) ainsi que leur expression. L’empathie est la pierre angulaire de l’intelligence émotionnelle. De plus, Intelligence émotionnelle serait le meilleur prédicteur du succès dans la vie.

3- Intelligence du cœur. Dans mon livre « L’Énergie du Cœur » je dédie tout un chapitre aux caractéristiques de celle-ci. Le cœur a la capacité de recevoir de l’information, de la traiter, de communiquer avec les autres organes, y compris le cerveau, de prendre des décisions et même d’avoir une mémoire propre. Cette forme d’intelligence est centrée autour des émotions supérieures du cœur que sont l’amour, la compassion, la générosité, la joie et la gratitude.

4- Intelligence de l’intestin est la dernière sur la liste des découvertes scientifiques. La paroi intestinale est en effet peuplée de neurones qui communiquent, réagissent et secrètent des hormones. On dit même que la moitié de la sérotonine secrétée par le corps le serait par l’intestin. Or la sérotonine est responsable du signal de la faim ; ceci a des conséquences importantes sur notre compréhension de notre motivation à manger et expliquerait pourquoi la majorité des diètes ne fonctionnent pas. La médecine de pointe s’intéresse beaucoup à l’intestin et à sa flore qui seraient responsable de plusieurs de nos comportements aberrants.

5- Intelligence intuitive se manifeste quand nous avons une prémonition ou que nous nous levons le matin en sentant que ce sera une journée chanceuse. L’intuition nous donne aussi des indices précieux pour faire les bons choix ; elle nous indique les personnes avec qui nous avons des atomes crochus et celles qui nous sont potentiellement dangereuses.

6- Intelligence instinctive est celle que nous partageons avec les animaux. Le nourrisson qui sait instinctivement  comment sucer le mamelon et l’intelligence du corps qui possède la sagesse de l’auto-régulation et de l’auto-guérison.

7- Intelligence collective est l’intelligence partagée dans un groupe. Elle émerge de la collaboration, des efforts collectifs et évolue avec les expériences vécues par le groupe. Cette intelligence fait l’objet d’études en sociologie et trouve ses applications en politique et en marketing.

Je vous encourage à vous observer pendant la journée pour prendre conscience des différentes formes d’intelligence que vous utilisez. Vous pourriez même tenir un journal où vous noteriez ces données, histoire de vous connaitre d’avantage.

Je vous rappelle la définition de l’intelligence que nous avons donnée au début : « Aptitude à s’adapter à une situation, à choisir des moyens d’action en fonction des circonstances ».

1- Quelle circonstance de votre vie actuelle demande que vous agissiez avec intelligence ?

2- Comment pouvez-vous utiliser toutes vos formes d’intelligence pour identifier les meilleures attitudes et actions à prendre dans cette circonstance ?

Cette «  aptitude à s’adapter et à choisir » en apparence simple est cependant compliquée par le fait que la plupart d’entre nous avons des résistances, souvent inconscientes, qui nous empêchent de prendre une décision et de s’y maintenir.

La phrase « la raison a des raisons que le cœur ne connait pas » est un bon exemple de conflit entre deux sortes d’intelligences. Tant qu’il y a tiraillement, il y a un conflit intérieur non résolu.

Pour se sortir d’une telle impasse, l’intégration est la solution. Nous avons tout intérêt à devenir conscient des contributions au conflit de chaque forme d’intelligence, d’identifier quelles sont les antagonistes, et de les assoir à la même table pour que chacune se fasse entendre. Voir ce que la tête (intellect) souhaite, sa perception, ses peurs … et faire de même pour le cœur, l’instinct, l’intuition …etc.

Pendant que chaque partie exprime son point de vue, s’assurer que les autres écoutent avec bienveillance. Vient alors la phase d’intégration quand tout a été dit et reçu avec empathie. Tout devient clair, on voit le puzzle en entier et on comprend le rôle de chaque forme d’intelligence.

Cet exercice de compréhension, d’acceptation et d’intégration des multiples formes d’intelligence peut être facile pour certains, mais difficile pour d’autres. Si vous faites partie du deuxième groupe et que vous êtes torturé par votre incapacité à faire un choix, par exemple quitter un emploi insatisfaisant, sachez que vous pouvez vous faire accompagner dans cette transition.  Visitez la rubrique « coaching » pour plus d’information sur l’aide individuelle disponible pour régler votre problème déchirant une fois pour toutes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *